Category: Actus

La braguette du curé

La bonne dit à son Curé :
– M. le Curé, notre vin de messe est arrivé !
Le Curé répond :
– Marie, ce n’est pas NOTRE vin de messe puisque tu n’as pas le droit d’en boire, Tu dois donc dire VOTRE vin de messe.

Compris ?
Le lendemain Marie dit à son Curé :
– M. le Curé votre bois de chauffage est arrivé !
Le Curé dit :
– Marie, tu dois dire NOTRE bois de chauffage puisque nous nous en servons tous les deux ! As-tu compris cette fois ?
– Oui, dit Marie.
– Est-ce tout pour aujourd’hui Marie ?
Non ! répond la bonne. Mr le Curé, VOTRE braguette est ouverte, et NOTRE pénis est sorti !

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

La Mère Supérieure

C’est une religieuse qui rentre dans un magasin d’alimentation.

Elle achète une énorme bouteille de porto et dit à la caissière:
- J’achète cette bouteille pour soigner la constipation de la Mère Supérieure.
Une heure plus tard, alors qu’elle vient de sortir du magasin, elle croise la religieuse dans la rue, assise sur un banc, avec la bouteille vide à côté d’elle.

La religieuse a l’air aussi bourrée que le métro aux heures de pointe.
– Mais enfin ma Sur! Vous m’aviez dit que cette bouteille était pour soigner la constipation de la mère supérieure !
– Mais c’est la vérité ! Vous verrez, ça va vraiment la faire chier de me voir dans cet état !

Les clés du Paradis

Trois jeunes filles meurent et se retrouvent aux Portes du Paradis.

Saint Pierre les accueille comme il se doit, et demande aux filles :
– Avant que je ne vous laisse entrer, vous devez répondre à une petite question concernant votre moralité sur terre.
Et s’adressant à la première, il demande:
– Avez-vous mené une vie de bonne moralité ?
– Oh oui : J’étais vierge avant de me marier, et je n’ai jamais trompé mon mari, c’est vous dire !
– Très bien. Gabriel, tu donneras à cette jeune fille la clé en or !
Puis s’adressant a la deuxième jeune fille:
- Et vous, avez-vous mené une vie de bonne moralité ?
– Oui Saint Pierre, moi aussi j’étais encore vierge avant de me marier, mais j’ai trompé mon mari une fois depuis.
- Très bien. Gabriel, tu donneras à cette jeune fille la clé d’argent !
Enfin s’adressant à la troisième jeune fille:
– Et vous ?

- Oh moi, franchement Saint Pierre, on ne peut pas dire que j’ai été très ‘morale’.
J’ai couché avec les garçons alors que je n’étais encore qu’une gamine.
Souvent même, on était plus de deux, et il y avait parfois des filles aussi.
Et puis ça a continue une fois que je me suis mariée. Mais le pire, c’est que je n’ai aucun remords…
- Très bien. Gabriel, tu donneras à cette jeune fille la clé… de ma chambre…

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Une Nonne coquine

Une jeune nonne fait du stop et monte dans un camion.

Le chauffeur tente sa chance auprès de la nonne qui parait intéressée par la chose..

Le camion est alors garé sur un parking, et le couple fait son affaire sur la couchette.

Les galipettes terminées, ils reprennent la route, et arrivant dans un village, la nonne demande au routier de s’arrêter car elle veut se confesser.
Revenant au camion au bout d’un quart d’heure, le chauffeur lui demande :

- Qu’est-ce que vous avez dit au bon Dieu ?
– Que nous avions fait l’amour deux fois.
– Mais on ne l’a fait qu’une seule fois !
Et la nonne lui répond alors :
– On ne va quand même pas se quitter comme ça…!

L’Histoire d’un âne génial

Il était une fois un roi qui voulait aller à la chasse.

Il appelle son météorologue et lui demande l’évolution pour

les heures suivantes.

Celui ci le rassure en lui affirmant qu’il pouvait y aller

Le roi part, tranquille, à la chasse car pas de pluie prévue.
Pour complaire à la reine il met de beaux équipements.

En chemin, il rencontre un paysan monté sur son âne qui, en voyant

le roi, lui dit:  » Seigneur, il vaudrait mieux pour vous que vous

rebroussiez chemin car il va beaucoup pleuvoir dans peu de temps ».
Le roi ne le croit pas et continue en pensant: « Comment ce gueux

peut-il mieux prévoir le temps que mon grand spécialiste diplômé

qui m’a indiqué le contraire. Poursuivons…… »

Et c’est ce qu’il fait …. mais il se met bientôt à tomber des cordes.

Le roi rentre trempé, la reine se moque de le voir dans un si piteux état.

Furieux, le roi congédie illico son météorologue, puis il convoque

le paysan lui offrant le poste vacant…

Mais le paysan refuse tout net en ces termes:

« Seigneur, je ne suis pas celui qui comprend quelque chose dans la

prévision du temps, mais je sais que si les oreilles

de mon âne sont baissées cela signifie qu’il va pleuvoir » …

Et le roi embaucha l’âne…

C’est ainsi que commença en FRANCE la coutume de

recruter des ânes pour les postes de conseillers les mieux

payés. Et c’est depuis ce moment que fut décidé de créer une

école : l’E.N.A. (l’Ecole Nationale des Ânes), dont nous pouvons

mesurer les brillantes compétences de ses diplomés…..