Gaby

Bonjour je suis Gaby, vingt-quatre ans, modèle photo, spécialisée dans les catalogues de lingerie. Le décolleté
vertigineux en gros plan sur la couverture du catalogue « Ombrade », c’est moi. Je suis l’amassadrice commerciale du
soutien gorge modèle « soucoupes violentes » avec ou sans soutien rehausseur (pour moi ce sera sans !). Il ne faut pas
croire, modèle de lingerie, c’est un métier. Il y a un code de conduite, pas facile à respecter. Tu ne fera pas d’oeillades
au client, tu ne te mettras pas le doigt dans la chatte en te pourléchant les babines d’un air salace, tu n’iras pas derrière
les cabines pour lui sortir la queue de son pantalon, tu n’engloutiras pas la bite du client dans ta bouche de grosse
salope afin de lui pomper son jus. Enfin tu ne te feras pas ramoner à quatre pattes pour démontrer la solidité d’un
porte-jarretelle ! Pour avoir un peu transgressé ces règles, je suis en ce moment entre deux contrats.
Je songe à me reconvertir. Passer de la lingerie coquine au cinéma leste. J’ai tous les atouts pour cela, plus une grande
expérience pour convaincre l’acheteur. Pour les producteurs, je soupçonne que c’est un peu la même manip’, non ? Et
pour les banquiers, idem, pas vrai ? D’ailleurs mon découvert est aussi profond que mon décolleté.
Il paraît que, sous certains angles, avec une certaine lumière, je suis le sosie craché de l’actrice qui jouait Angélique,
Marquise des Anges sauf qu’en ce qui me concerne, mon décolleté pigeonne à peu près deux fois plus. Si des
producteurs de cinéma me regardent, qu’ils sachent que je suis prête pour tourner le remake, voire si la paye est bonne,
la version hard, avec tortures et grosses biroutes de cruels pirates barbaresques.
Foin de toutes les frioritudes, pour moi c’est droit au but, direct à l’intérieur de ma chatte qui mouille et en avant que
j’me fasse bien démonter ! Attention, ne me faite pas dire ce que je n’ai pas dit: j’adore me faire doigter et lécher,
j’aime que l’on me titille le clito d’une langue râpeuse et agile, mais pour moi ce ne sont pas des préliminaires, plutôt
du post-limage, histoire de se remettre en forme pour recommencer de folles chevauchées sur bite raide.

Plus d'infos Porno :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>